Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour d’Italie (F) – 8ème étape : Wiebes frustre encore Norsgaard

Pour la deuxième fois depuis le début du Tour d’Italie, Lorena Wiebes a pris le meilleur sur Emma Norsgaard. La Néerlandaise du Team DSM l’a emporté à Mortegliano et signe son deuxième succès transalpin. Le maillot rose reste sur les épaules de sa compatriote, Anna van der Breggen.

Pour la deuxième fois depuis le début du Tour d'Italie, Lorena Wiebes a pris le meilleur sur Emma Norsgaard. La Néerlandaise du Team DSM l'a emporté à Mortegliano et signe son deuxième succès transalpin. Le maillot rose reste sur les épaules de sa compatriote, Anna van der Breggen.
Une nouvelle fois seule au monde ou presque, Lorena Wiebes l’emporte à Mortegliano (Crédit : Eurosport)


La course : Wiebes avec la force de l’habitude

Faire rouler son équipe toute la journée pour aller l’emporter sur la ligne, au sprint, c’est la force des meilleures sprinteuses de la planète. Telle une Marianne Vos, magnifique depuis le début de ce Tour d’Italie, Lorena Wiebes apporte la preuve qu’elle est (déjà) une grande sprinteuse, le tout en frustrant encore son adversaire : Emma Norsgaard n’a toujours pas la solution contre la coureure du Team DSM.

Si Wiebes était attendue, c’est donc parce que sa formation a roulé tout au long de cette journée pratiquement toute plate derrière l’échappée. Même si ce n’est pas la DSM seule qui ramène le peloton. Natalya Studenikina, Anastasia Carbonari et Giorgia Vettorello comptent encore 2’30” d’avance à 25 kilomètres lorsque la Movistar et la Jumbo enclenchent à leur tour.

Wiebes 2-0 Norsgaard

À ce moment-là, il est évident que les trois filles seront reprises et la fuite s’arrête à 6 kilomètres de la ligne. Rien n’empêche un sprint. Pas même la chute d’Amanda Spratt à quelques encablures de la ligne. L’Australienne n’était de toute façon pas attendue au sprint, au contraire du trio Wiebes-Norsgaard-Vos. Après son magnifique succès de la veille, cette dernière ne peut rien et se contente de la cinquième place. Ses deux rivales au sprint sur ce Tour d’Italie, Wiebes et Norsgaard, sont un cran au-dessus sur cette arrivée. Et une nouvelle fois, la Néerlandaise prend le meilleur sur la Danoise, pour son 2ème succès sur les routes italiennes. Un Tour bien réussi pour Wiebes, 22 ans à peine.


Le chiffre :

6

Comme souvent dans le cyclisme féminin, les Pays-Bas planent sur ce Tour d’Italie féminin. Si on enlève le chrono par équipes, les Néerlandaises ont remporté 6 des 7 étapes disputées. Wiebes, Vos et van der Breggen ont toutes gagnées à deux reprises et seule Emma Norsgaard (malgré ses difficultés contre Wiebes) est parvenue à l’emporter et contrer l’hégémonie des Oranje.


Les classements (à venir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *