Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour d’Italie (F) – étape 6 : Norsgaard se venge !

Défaite hier par Lorena Wiebes au sprint, Emma Norsgaard a cette fois remporté la sixième étape du Tour d’Italie féminin. La Danoise l’a emporté lors d’une arrivée massive devant une coureure du Team DSM, Coryn Rivera. Pas de changement au général avec le maillot rose toujours sur les épaules d’Anna van der Breggen.

Défaite hier par Lorena Wiebes au sprint, Emma Norsgaard a cette fois remporté la sixième étape du Tour d'Italie féminin. La Danoise l'a emporté lors d'une arrivée massive devant une coureure du Team DSM, Coryn Rivera. Pas de changement au général avec le maillot rose toujours sur les épaules d'Anna van der Breggen.
Emma Norsgaard s’impose d’une courte tête et prend sa revanche sur la veille (Crédit : Eurosport)


La course : La vengeance de Norsgaard

Le propre des grandes coureures est de réagir après une déception. Aujourd’hui, Emma Norsgaard a prouvé qu’elle faisait partie des meilleures du peloton féminin : battue hier par Wiebes au sprint, la Danoise s’est vengée en l’emportant dans les rues de Colico. Toujours lors d’un sprint !

Malgré un terrain relativement plat, la journée est animée par des têtes d’affiche. Loin au classement, Elisa Longo Borghini profite du parcours un peu accidenté pour prendre le large. Sa compagne de fuite ? Ashleigh Moolman, deuxième du général et dauphine de sa coéquipière Anna van der Breggen.

Cette dernière laisse faire, d’autant que SD Worx n’a pas a travailler à l’avant du peloton. Surtout, van der Breggen ne prend pas de risque car les formations de sprinteurs veulent la gagne. Alors la poursuite s’engage avec la DSM et la Movistar notamment. Lle duo italo-sud-africain abandonne la lutte à 13 bornes de la ligne. Malgré un contre signé Sarah Roy et Tiffany Cromwell, le sprint massif est inévitable.

Comme la veille DSM affronte la Movistar. Cette fois, Norsgaard est aux prises avec Coryn Rivera. L’Américaine, peut-être moins bien emmenée que la Néerlandaise hier, ne peut rien contre la Danoise. Norsgaard signe à cette occasion son premier succès sur le Tour d’Italie, le 13ème bouquet pour la formation Movistar. Pas de changement au général, Moolman ayant été reprise, van der Breggen reste en rose avec près de 3 minutes d’avance.


La décla

« L’équipe a fait un énorme travail pour me placer dans les meilleures conditions. Pour être honnête, les choses n’auraient pas pu mieux se dérouler aujourd’hui. Je suis contente de récompenser le travail de mes équipières. Tout le monde dit ça, mais c’est vrai ! Je venais pour la victoire et maintenant, l’objectif est de faire encore plus. J’adore le Giro, et je suis sûr qu’avec ces filles, on peut continuer à offrir de la joie à l’équipe. »

Emma Norsgaard (Movistar), sur le compte Twitter de l’équipe Movistar


Le chiffre

17

Dire qu’Emma Norsgaard est une coureure régulière relève de l’éuphémisme. En 27 jours de course depuis le début de la saison, la Danoise a terminé dans le top 5 à… 17 reprises ! Sur ce Tour d’Italie, Norsgaard a qui plus est signée sa 6ème victoire de l’année, la plus belle sans hésitation.


Les classements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *