Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Tour du Pays Basque – étape 3 : Tadej Pogacar prend le dessus sur Primoz Roglic

La troisième étape du Tour du Pays Basque nous a offert un duel au sommet entre les deux Slovènes qui dominent les courses par étapes depuis quelques mois. Au terme d’un ultime mur à escalader au mental, c’est Tadej Pogacar qui en est sorti vainqueur, mais la bataille promet de se poursuivre dans les prochains jours.

Tadej Pogacar avait une revanche à prendre après le contre-la-montre de lundi. (Crédit : Eurosport)

La course : un long défilé avant un final explosif

Les quelques reliefs qui ont ponctué l’étape faisaient office de mise en bouche avant les 20 derniers kilomètres explosifs qui se profilaient devant les coureurs. Trois difficultés les y attendaient, dont la terrible ascension d’Ermualde et son inclinaison moyenne dépassant les 10%.

Les 20 derniers kilomètres du jour ont offert un terrain de jeu parfait aux grimpeurs. (Crédit : Procyclingstats)

C’est donc très sereinement que le peloton a laissé une poignée d’hommes prendre de l’avance après avoir franchi la première côte. Parmi eux, quelques jeunes coursiers dont Roger Adrià (Kern Pharma) ou Théo Delacroix (Intermarché – Wanty – Gobert) mais aussi des noms bien connus des observateurs, à l’instar de Mikkel Frolich Honoré (Deceuninck – Quick Step) ou du vétéran Dani Navarro (Burgos-BH).

Ni la petite cassure dont a été victime Adam Yates dans une descente, ni le baroud d’honneur du local de l’étape Oier Lazkano en fin de course, n’auront contrevenu à un scénario plié d’avance : c’est bien un peloton groupé qui s’est présenté au pied l’avant-dernière côte.

Duel slovéno-slovène sur les pentes d’Ermualde

Escaladé à vive allure, ce mur n’a fait aucune différence notable, sinon une sélection par l’arrière inévitable. Il faut dire que l’ascension finale d’Ermualde faisait peur à tout le monde. C’est d’ailleurs la nervosité à son approche qui a envoyé Michael Woods à terre et permis à un quatuor de prendre quelques mètres d’avance. Pas assez toutefois pour résister à des Slovènes gonflés à bloc.

Car c’est bien une bataille entre Tadej Pogacar et Primoz Roglic qui s’est déroulée dans l’ultime rampe. Malgré des retours successifs de concurrents loin d’être résignés, les deux compatriotes se sont à chaque fois isolés en tête facilement, sans pour autant parvenir à se départager entre eux.

Tadej Pogacar prend sa revanche

Après un énième retour de David Gaudu et de quelques hommes forts, Primoz Roglic a décidé d’attaquer une nouvelle fois dans le dernier kilomètre. Cette accélération brutale a bien failli laisser sur place le vainqueur du dernier Tour de France, mais ce dernier a bel et bien pu recoller à la roue de son rival. Mieux, Tadej Pogacar a même pris les devants à quelques encablures de la ligne pour s’offrir une nouvelle victoire et quelques secondes de bonifications qui pourraient s’avérer précieuses en fin de course.

Un peu plus loin, un groupe réduit se partage ce qu’il reste : Alejandro Valverde récupère les miettes devant Adam Yates, Mikel Landa et David Gaudu, tandis que les jeunes pousses Knox, Vingegaard, Vansevenant et McNulty restent en embuscade. Au général, tout est encore possible pour la gagne : Pogacar revient à vingt secondes du leader, tandis que McNulty reste troisième à seulement trente secondes.

La décla :

“Je suis heureux de bien faire et d’être toujours en tête. Je devrai être vigilant aux attaques dans les prochains jours. Le grand objectif est de gagner ce duel. Je me fiche de savoir si je gagne avec une seconde ou avec cinq minutes d’avance”.

Primoz Roglic (Jumbo-Visma), sur le site de son équipe

Le chiffre :

8

Depuis que Tadej Pogacar a rejoint l’équipe UAE en 2019, c’est déjà la 8e fois que Primoz Roglic et lui trustent les deux premières places d’un classement. Et au vu de leur supériorité au Pays Basque, il se pourrait bien que ce chiffre augmente encore avant la fin de la semaine. Décidément, ces deux-là se marquent à la culotte !

Les classements :

5 thoughts on “Tour du Pays Basque – étape 3 : Tadej Pogacar prend le dessus sur Primoz Roglic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *