Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Trophée Alfredo Binda : Le numéro de soliste de Longo Borghini

Dans un final mouvementé, Elisa Longo Borghini a remporté le Trophée Alfredo Binda en solitaire. Son attaque, à 26 kilomètres de l’arrivée, a laissé toutes ses rivales sur le carreau. Sans se retourner, elle a réalisé un véritable numéro en solo pour signer sa première victoire de l’année. Elle devance Marianne Vos et Cecilie Ludwig.

Dans un final mouvementé, Elisa Longo Borghini a remporté le Trophée Alfredo Binda en solitaire. Son attaque, à 26 kilomètres de l'arrivée, a laissé toutes ses rivales sur le carreau. Sans se retourner, elle a réalisé un véritable numéro en solo pour signer sa première victoire de l'année. Elle devance
La joie d’Elisa Longo Borghini, auteure d’un vrai numéo (Crédit : Eurosport)

La course : Beaucoup d’attaques, une décisive

Il y a bien eu quelques tentatives, mais le début de la course n’a pas été marqué par des échappées. Les favorites ont attendues l’arrivée sur le circuit final pour lancer véritablement les hostilités. Certes, Tatiana Guderzo et Pauliena Rooijakkers ont pris un léger avantage (une dizaine de secondes d’avance seulement!), mais les vrais offensives ont débuté dans les 40 derniers kilomètres.

Marta Cavalli (FDJ-Nouvelle Aquitaine) a d’abord rejoint le duo avant l’accélération d’Audrey Cordon-Ragot. On est donc passé sur un quatuor en tête, de quoi inquiéter les autres formations, non représentées à l’avant, notamment la Jumbo-Visma ou la Movistar. La jonction s’est opérée à 36 kilomètres de l’arrivée mais dans ce final très mouvementé, les accélérations se sont encore enchaînées !

Le numéro de Longo Borghini

Et c’est finalement à 26 kilomètres de la ligne qu’est arrivée l’attaque fatale. Elisa Longho Borghini a accéléré, suivie par quelques coureuses. Sans se relever ni se retourner, la championne d’Italie a fait le trou, seule. Personne n’a pu la suivre. Ses rivales ne l’ont plus jamais revue…

Durant 26 kilomètres, la championne d’Italienne a effectué un vrai contre-la-montre, creusant l’écart avec le groupe des poursuivantes. Dans ce groupe ? Rien de moins que Marianne Vos (quadruple vainqueure de l’épreuve), Mavi Garcia ou encore Cecilie Ludwig. Sous les acclamations des quelques personnes présentes à l’arrivée, Elisa Longo Borghini a pu profiter et lever les bras pour la deuxième fois sur ce Trophée Alfredo Binda. Au sprint, Marianne Vos arrache la deuxième place, devant Cecilie Ludwig. Formidable week-end pour la Trek après le succès de Jasper Stuyven sur Milan-San Remo.


La décla :

“C’est tout ou rien pour nous ! On l’a vu avec Jasper (ndlr : Stuyven) hier. Parfois le cyclisme c’est du poker. S’il y a une opportunité pour attaquer, je tenterai toujours ma chance.”

Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) à l’arrivée

Le chiffre :

8

8 ans que l’Italie n’avait pas triomphé sur l’épreuve, considérée comme le Milan-San Remo au féminin. C’était en 2013 pour une victoire… Elisa Longo Borghini déjà ! A l’époque, l’Italienne avait rattrapé les échappées avant de les déposer et de l’emporter déjà en solitaire. Le Trophée Alfredo Binda a donc encore vu un sacré numéro de Longo Borghini.


Le classement :

2 thoughts on “Trophée Alfredo Binda : Le numéro de soliste de Longo Borghini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *