Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Une saison capitale pour Giulio Ciccone

Il sera avec Mollema, l’un des deux chefs de file de la formation Trek-Segafredo sur le Tour de la Provence. Giulio Ciccone renoue avec la compétition avec l’espoir de changer de dimension cette saison, au terme d’une année 2020 contrastée.

Giulio Ciccone sur le Giro dell’Emilia 2020

Qu’il semble loin, ce Giro 2019, où Giulio Ciccone semblait voler au-dessus des cimes italiennes. Avec une victoire sur l’étape reine, par delà le Mortirolo, dans des conditions dantesques. Et surtout le maillot bleu de meilleur grimpeur porté quasiment du premier au dernier jour (son coéquipier Brambilla l’en avait dépossédé au cours de la 12ème étape). Bientôt deux ans après cet avènement, Giulio Ciccone espère passer un nouveau cap.

Le Tour de Lombardie, motif d’espoir

L’an passé, son Giro fut gâché par une bronchite persistante. Résultat aucun top 30, et un abandon prématuré. Avant même d’avoir pu endosser son rôle de coéquipier de luxe pour Nibali. Pour autant, tout n’est pas à jeter dans cette deuxième saison de Ciccone chez Trek-Segafredo. Un succès sur le Trofeo Laigueglia, deux tops 10 sur le Gran Piemonte et le Giro dell’Emilia. Mais surtout une belle 5ème place sur le Tour de Lombardie.

Ces places d’honneur font office d’espoir avant la reprise, pour un Giulio Ciccone retrouvé : “Je suis très enthousiasme et j’ai très envie de concourir, pour mettre définitivement derrière moi les difficultés de 2020” assure-t-il.

Le Tour de la Provence marque le début d’une saison capitale pour moi, peut-être la plus importante depuis que je suis coureur professionnel.

GIULIO CICCONE (racing.trekbikes.com)

Objectif Giro et Vuelta

A l’instar de deux autres grands acteurs du Tour 2019 – Bernal et Pinot – l’ancien maillot jaune de la Grande Boucle a choisi de ne pas s’y aligner cette année. Il sera en revanche, l’un des coureurs à suivre sur son tour national : “Le Giro et la Vuelta seront les deux événements clés de ma saison. Mais j’ai aussi ciblé d’autres objectifs. J’ai construit un calendrier selon mes caractéristiques. J’aurai plusieurs chances de bien faire et c’est très motivant !”

Giulio Ciccone en jaune sur le Tour de France 2019 (Crédits : A.S.O./Alex BROADWAY)

Ce regain d’ambition s’explique aussi par une intersaison passée à panser les plaie. L’Italien est un homme nouveau en 2021 : “J’ai subi une opération de la cloison nasale pour résoudre mes problèmes respiratoires et j’ai coupé avec le vélo pendant un moment, ce que j’ai rarement fait dans le passé. J’ai fait le vide dans mon esprit et mon corps a très bien récupéré.”

S’en est suivi une préparation intense dès le début de l’année civile : “En janvier j’ai accumulé beaucoup de kilomètres, notamment lors de nos deux camps d’entraînement. Je ne sais pas encore à quel point je peux être compétitif car je n’ai pas de référence jusqu’à présent. Mais ce qui est sûr, c’est que je suis prêt à faire mon travail.”

Premiers éléments de réponse au Chalet Reynard, ce samedi, six mois après une anonyme 43ème lors du Mont Ventoux Dénivelé Challenge.

2 thoughts on “Une saison capitale pour Giulio Ciccone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *