Mon Peloton

Le média cyclisme qui te fait changer de braquet

Vuelta : Quel leader chez Ineos-Grenadiers ?

L’équipe Ineos-Grenadiers se présente au départ de la 76ème Vuelta avec, comme à son habitude, une équipe avec plusieurs leaders potentiels. La question est de savoir pour qui l’équipe travaillera.

Egan Bernal sur le Giro d’Italia 2021 (Crédit : Sirotti)

Au départ de la Vuelta Burgos samedi, la formation Ineos-Grenadiers alignera une grosse équipe pour le classement général. On y retrouvera Egan Bernal, Richard Carapaz, Adam Yates, Pavel Sivakov, Jhonatan Narvaez, Dylan Van Baarle, Salvatore Puccio et Thomas Pidcock. Rien que ça ! Mais qui sera vraiment le leader ?

Egan Bernal, l’évidence

A 24 ans, Egan Bernal a l’occasion de rentrer dans l’histoire. Il peut, non seulement, devenir le 8ème homme à remporter les trois Grands Tours, mais aussi être le plus jeune coureur à réussir cet exploit. Pour préparer ce qui sera sa première Vuelta, le Colombien a participé au Tour de Burgos, où il a chuté. Mais il s’est repris en accrochant une belle 4ème place sur l’étape reine à Lagunas de Neila.

Egan Bernal, vainqueur du Giro à Milan (Crédit : Sirotti)

Richard Carapaz, l’assurance

Tout nouveau champion olympique de la course en ligne, Richard Carapaz aborde ce Tour d’Espagne en pleine confiance. Le 3ème du dernier Tour de France est en plus très à l’aise sur les routes espagnoles, en témoigne sa 2ème place au classement général l’an dernier. Mais son manque de fraîcheur pourrait jouer en sa défaveur. Avec un début d’été chargé, on ne sait pas dans quelle forme arrive l’Équatorien.

Richard Carapaz champion olympique de la course en ligne à Tokyo (Crédit : Sirotti)

Adam Yates, la faîcheur

Arrivé cette année au sein de l’équipe britannique, Adam Yates a déjà fait forte impression. Vainqueur du Tour de Catalogne, 2ème de l’UAE Tour et 4ème du Tour du Pays Basque. Contrairement à ses compères, la Vuelta est son seul Grand Tour de la saison. Malgré sa chute sur le Tour de Burgos qui l’a empêché de jouer sa carte, il pourrait bénéficier de sa fraîcheur, lui qui n’a pas couru entre Liège-Bastogne-Liège fin avril et les Jeux Olympiques fin juillet.

Adam Yates sous le maillot Ineos (Crédit : Sirotti)

Pavel Sivakov, la surprise

Ça pourrait être la surprise côté Ineos ! 4ème du Tour de Burgos, autrement dit la course préparatoire au Tour d’Espagne, Pavel Sivakov pourrait venir jouer les trouble-fête au sein du Team Ineos. Il a en plus bénéficié du rôle de leader sur le Tour de Burgos à cause des chutes de ses leaders. Il est temps pour le Franco-russe de 24 ans de montrer qu’il a l’étoffe d’un leader qui peut gagner un Grand Tour. A noter que les contre-la-montre seront à son avantage par rapport aux autres hommes forts de sa formation.

Pavel Sivakov sur le Tour des Alpes 2021 (Crédit : Sirotti)

On devrait connaître rapidement le leader l’équipe britannique sur cette Vuelta, peut-être dès le 3ème jour et l’arrivée au Picon Blanco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *